Partager

Pour Abdoulaye Wilane, le maire de Dakar aurait pu être la tête de liste de BBY aux prochaines législatives s’il avait cherché à tirer son épingle du jeu au sein de la coalition.
Il dit dans une interview à Enquête ce vendredi : « Incontestablement Khalifa Sall a un leadership et une influence à Dakar où il a du répondant. Mais, l’intelligence doit nourrir le courage. La lucidité doit irriguer la détermination. Malgré les événements du 5 mars 2016, il avait répété à travers la presse qu’il était dans BBY en tant que militant et Secrétaire national à la vie du parti. S’il avait compris qu’un bon compromis vaut quelque fois mieux qu’un mauvais procès, et dans le cadre du parti, il ne cherche pas à enfoncer une porte ouverte, que dans le BBY il cherche à tirer son épingle du jeu, celui du parti et du pays, il aurait pu obtenir ce qu’il veut », explique le maire de Kaffrine. Et d’ajouter : « Je fais une révélation, peut-être, mais si Khalifa Sall avait compris que l’objectif immédiat 2017, c’était comment faire pour concilier les intérêts divergents, il aurait pu être tête de liste de BBY ».