Partager

Au lendemain de la Journée Mondiale de la Santé, célébrée ce vendredi 07 avril 2017 sous le Thème : « Dépression : parlons-en », l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) exige le départ immédiat et sans condition du Professeur Awa Marie Coll SECK, de la tête du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale.

Selon Ansoumana DIONE et compagnie, l’actuel Ministre en charge de ce Département clef du développement, est totalement passé à côté du thème choisi cette année par l’Organisation mondiale de la santé (Oms). Parlez de la dépression, c’est d’abord et avant tout, convier à une réunion, tous les acteurs de la santé mentale audit Ministère pour préparer et célébrer ensemble une telle Journée Mondiale de la Santé qui ne se répétera pas de sitôt.

En vérité, le Professeur Awa Marie Coll SECK a fait rater au Sénégal, la plus grande occasion de trouver les voies et moyens pour apporter des solutions aux innombrables problèmes que vivent les milliers de personnes souffrant de troubles mentaux et leurs familles qui demeurent et restent dans un désarroi total. Vous savez, cette célébration de la Journée Mondiale de la Santé ne devait pas être une affaire des femmes du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale.

Mais, plutôt et vous conviendrez avec nous que ce sont les défenseurs des droits des malades mentaux comme Ansoumana DIONE, entre autres, qui devaient être visibles aux côtés du Ministre Awa Marie Coll SECK. Depuis plusieurs mois maintenant, l’Hôpital psychiatrique de Thiaroye agonise à cause d’un manque de médicaments. Pire, trouver au Sénégal un personnel soignant : psychiatre, psychologue, entre autres, pour des soins de santé mentale, constitue un vrai casse-tête pour les populations. Aujourd’hui, le problème des malades mentaux errants est devenu plus qu’une réalité dans notre pays et il n’y a que l’ASSAMM qui puisse y apporter des solutions idoines.

Alors, pourquoi le Ministre Awa Marie Coll SECK n’a-t-elle pas voulu mettre à profit cette occasion unique pour proposer bien avant au Président Macky SALL, la tenue d’un Conseil présidentiel sur l’épineux problème des malades mentaux, à l’occasion de cette journée, sur la base du document introductif au Conseil interministériel sur l’errance des malades mentaux au Sénégal, que nous avions nous-mêmes rédigé depuis 2013, en compagnie du Professeur Aïda SYLLA, chef de la Division de la Santé Mentale, au Ministère de la Santé et de l’Action Sociale ?

C’est parce qu’elle trompe en vérité le chef de l’Etat Macky SALL qui lui aussi, contrairement au Président Abdoulaye WADE, refuse de la débarquer de son poste de Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, dans l’intérêt des populations. Mais, qu’il se le tienne déjà pour dit : il ne sera jamais réélu pour un second mandat avec cette dernière aux commandes de ce Département


Je suis un amoureux du web qui aime aller à la recherche de l’information partout dans le monde