Partager

Le patron de Rewmi était à Rebeuss hier pour rendre visite à Khalifa Sall et Bamba Fall. Idrissa Seck a profité de l’occasion pour s’attaquer à la démarche du pouvoir qui « cherche à empêcher un homme politique de remplir sa mission », selon L’Observateur.
« Le président de la République et son clan n’ont rien appris et n’ont pas compris que le peuple sénégalais n’accepte plus des dirigeants qui manipulent la justice, qui utilisent la corruption, l’achat de conscience, l’embrigadement de certains organes de presse pour s’attaquer à des adversaires politiques », a-t-il. Pour l’ancien Premier ministre de Wade, le régime emploie des méthodes révolues qui « maintiennent Khalifa Sall, Bamba Fall et les autres comme des détenus politiques, ici à Rebeuss ».
Sa conviction est cependant que, les « populations dans toutes leurs composantes politiques resteront mobilisées pour mettre un terme à ces dérives et à cette injustice flagrante ». Mieux, dit-il, « je pense que le moment n’est plus loin, nous allons faire ce qu’il faut pour nous débarrasser de ce régime ».
Toutefois, il a rassuré sur les conditions de détention du maire de Dakar : « Je voudrais me réjouir du fait que je l’ai trouvé en excellente santé et je lui ai réitéré mes conseils puisque je l’ai précédé dans cette position de victime d’un complot d’Etat. Je lui ai conseillé d’accélérer le sport et de beaucoup lire. J’ai trouvé un homme déterminé à ne pas varier dans son combat politique ».